cheap nfl jerseys wholesale MLB jerseys china jerseys wholesale authentic jerseys cheap jerseys for sale wholesale NFL jerseys buy cheap nfl jerseys wholesale nba jerseys
wholesale jerseys Marvel likes to brag that its comics about superpowered men in tights are way more realistic than DC's comics about superpowered men in tights, starting with the fact that Marvel's are based in real cities, mostly New York.

cheap mlb jerseys

However, if the runner is bigger or heavier than average, podiatrists recommend a shoe with more stability than the average shoe.. miamidolphinsjerseyspop He has been accused of being casual in the past, but on this tour he has been anything but. ''Am I missing something?'' Vaccaro shouted. If you want to be successful, don't accept junk. The secret lies in his ability to garner the power of his mind, to develop a set of essential skills that form the basis of his personal power.. But on Wednesday evening, walking home with my friend again, she insisted I call Tele Health Ontario, the provincial service where nurses answer health related questions. Manufacturers began inserting plastic foam between the rubber soles and the uppers, which forever changed the look of the shoes.. There he established an investment firm and a philanthropic group called the Springhouse Foundation, which benefits the needy, the environment and the arts.. cheap Super Bowl jerseys The narrows were just beautiful the whole way, and it was never a grueling hike, though somewhat slippery. It can be used with Sansha Recital and Premerie. The African teams were divided into 10 groups for qualifiers beginning in November. cheap nba jerseys Woiton, who like Lubitz comes from Montabaur, said he met Lubitz for the first time three weeks ago when they flew Duesseldorf to Vienna and back together.. wholesalejerseysi It reminds me of a very stretchy hammock I had once. cheap Super Bowl jerseys Clausing, an economics professor at Reed College in Portland, Oregon. cheap mlb jerseys That's why if I play something like June Panic or Songs:Ohia, I might lighten things up with a King Missile song or maybe even something by Hayseed Dixie, this funny bluegrass AC/DC cover band. Said, a proposition that might be interesting to you, Buffett said in an interview with the Los Angeles Times.

wholesale nfl jerseys

Andrews and missed out on a playoff by one shot. cheap jerseys McLemore may be the best prospect in this draft based on natural talent. The allure of many of the portraits lies in the fact they feature high society models (the Cara Delevingnes of the day) and famous actresses including Marlene Dietrich and Bette Davis, so not only is this a chance to see fabulous dresses on beautiful models, it's also a 60 year long chronicle of the evolution of the fashion world. dallascowboysjerseyspop "Chick fil A Appreciation Day" is meant to counter these responses by showing support for Cathy's stance on the gay marriage issue. I was in the public eye and expected to look glamorous.' But her new regime is paying dividends. cheap jerseys He says he was actually saluting his older brother, Jeff, who transferred to UCF and is ineligible this season.. While expectations may have been high in Tennessee, few could have predicted the young quarterback would have more touchdowns than incompletions after one game.. The meditation idea is the online guide to the meditating the website includes the section of how to meditate that helps client select one of the most suitable types of meditation on which the details of meditation are provided through video media that is accessible and effectively communicates the idea of meditation. At Phillips Candy House, 818 Morrissey Blvd., Boston). wholesale jerseys The next time you find yourself at that juncture in your career, please think of the Big Shamroq and choose wisely. wholesale nfl jerseys And perhaps the best way to see all these attractions is to travel by RV whenever and wherever you like.Minnesota RV Rental GuideMinnesota has several RV rental agencies, many in Minneapolis or St. 'Don't buy six cars right away and don't buy 20 houses. Is never going to understand the New York sneaker game.
Dernières Niaiseries
Home / Multiculturalisme / Gene Simmons dit aux Immigrants d’Apprendre l’Anglais
better-learn-english-bitch

Gene Simmons dit aux Immigrants d’Apprendre l’Anglais

gene-on-immigration  Gene Simmons dit aux Immigrants d'Apprendre l'Anglais gene on immigration Peut-être que certains d’entre-vous ne sont pas familiers avec Gene Simmons, ce qui est compréhensible étant donné qu’il a connu ses moments de gloire comme rock star dans les années 70 et 80.  Ça date un peu.  Quoi qu’il en soit, que vous soyez un fan de KISS ou non, récemment, Gene Simmons a fait des apparitions à plusieurs émissions de radio et programmes télévisés et bien franchement le moins qu’on puisse dire c’est qu’il est extrêmement divertissant. [8] C’est toujours un plaisir de regarder Gene déchirer la fine pellicule du “politiquement correct” devant les yeux ébahis des animateurs et interviewers. Nous avons ici une vidéo mettant en vedette Simmons en compagnie de Ricky Cammilleri, un journaliste libéral qui est l’hôte de Huffington Post Live.  On le voit ici discuter avec Gene sur plusieurs sujets, jusqu’à ce que la discussion sorte des sentiers du politiquement correct pour aboutir sur une discussion concernant l’importance pour les immigrants de faire un effort pour apprendre à parler anglais.  Gene Simmons affirme que les immigrants devraient apprendre à parler anglais si ils “veulent avoir en main les clés du royaume”. [1] Dans cette interview avec HuffPost Live, Simmons est allé jusqu’à dire que c’était une “obligation fiduciaire inférée” pour les immigrants américains que d’apprendre l’anglais. [17] Quand ils arrivent au pays, ce n’est pas trop leur demander que de  fléchir leurs genoux un petit peu et de faire l’effort d’apprendre la culture, de s’assimiler le plus possible?  Vous pouvez être fier de qui vous êtes et d’où vous venez, ajoute Simmons, mais cela ne vous empêche pas de lever votre chapeau à l’Amérique qui est le creuset de votre succès et qui rend tout cela possible. [2] Simmons a parfaitement raison là-dessus: les États-Unis d’Amérique est un genre de melting-pot, c’est-à-dire que c’est un endroit où on peut rester fier de son origine ethnique, de sa nationalité et de l’histoire de sa famille tout en faisant partie de quelque chose qui est grand que soi-même et qui à la fois nous rassemble et nous transcende tous. L’objectif des immigrants qui arrivent au pays devrait être de devenir Américains. Il ne s’agit pas simplement déménager en Amérique pour régler tout ses problèmes. [9] Vous pouvez penser ce que vous voulez de Gene Simmons mais quand on s’y arrête un moment, est-il possible de trouver une personne sur cette terre qui est mieux placée que lui pour donner des conseils aux immigrants et aux réfugiés qui arrivent aux État-Unis? Simmons est lui-même un immigrant qui est arrivé aux État-Unis sans le sous et qui, quelques années plus tard, est devenu lui-même l’incarnation du rêve américain. [13]

Gene Simmons, dont le vrai nom est Chaim Witz, nous dit qu’il ne prêche pas en l’air.  Ce qu’il conseille aux immigrants de faire aujourd’hui il l’a fait lui-même quelques décennies plus tôt et les résultats qu’il a obtenu sont plutôt convaincants. Le chanteur Kiss est né en Israël et légalement immigré aux États-Unis avec sa mère quand il avait huit ans. «Je fus accueilli par l’Amérique et son peuple et ils nous ont donné tous les avantages que l’on donne aux enfants qui sont nés ici. Ça c’est étonnant quand vous y pensez parce que dans plusieurs autres pays ils m’auraient probablement broyé et mis dans une boîte de nourriture pour chien,” dit-il. [1] “Une fois arrivé en Amérique, je pouvais penser ce que je voulais, je pouvais faire ce que je voulais et j’ai même eu la chance d’essayer d’atteindre les étoiles.” [1] Pendant les 56 années qui sont passées depuis ce temps-là Simmons a fondé un des groupes rock les plus connus dans le monde, il a joué dans de nombreux films et émissions de télévision et, bien sûr, il a amassé plusieurs millions de dollars. [1]  Simmons a déclaré que la clé de tout ce succès a été pour lui l’imigration aux États-Unis, l’assimilation, et apprentissage de l’anglais. [3] “Débarrassez-vous de votre accent,” a-t-il poursuivi. “Je l’ai fait moi. Soyez un immigrant légal. Je suis un immigrant légal.” [1] Tout ce que vous avez à faire quand vous venez en Amérique c’est de fléchir un peu vos genoux, faire un effort pour en apprendre davantage sur la culture et vous assimiler le plus que vous pouvez.” [1] Son explication est étalé sur près de dix minutes et il a bien sûr choqué tout le monde au passage mais le message global Simmons était simplement que la compréhension de l’anglais est indispensable à une vie réussie aux États-Unis. [7] simmons-immigrant-assimilat  Gene Simmons dit aux Immigrants d'Apprendre l'Anglais simmons immigrant assimilat
L’hôte de Huffpost Live, Ricky Camilleri (un libéral un peu épais), a fait remarquer à Gene Simmons qu’en disant cela il risquait d’ “ouvrir une boîte de Pandore à un certain degré.” [2] M. Camilleri a fait valoir que certaines personnes pourraient mal interpréter les commentaires de M. Simmons et penser que ce qu’il veux dire par là que les immigrants sont paresseux et qu’ils ne veulent pas apprendre l’anglais. Voyant à quel andouille il avait affaire, Simmons a rétorqué: “Wow, tu te prend tu pour Bill O’Reilly? Wow. “[2] Croyant avoir marqué un point, l’hôte a offert Gene Simmons une chance de rectifier sa déclaration controversée mais au lieu de revenir sur ce qu’il avait dit Simmons a plutôt redoublé d’ardeur avec ses conseils pour les immigrants. Pressé par l’hôte Ricky Camilleri sur le ton apparemment agressif de son message, Simmons a clarifié sa position: “Je suis en train de dire les choses qui doivent être dites parce que le “climat de politiquement correct” c’est de la merde.” On dira ce qu’on voudra de mononcle Gene, il n’a pas peur de dire le fond de sa pensée. Sur quoi il ajoute: “Le monde ont peur d’offusquer quelqu’un en disant: “Apprenez à parler anglais calvaire.” [3]  “Je vais le dire et le redire comme si c’était une nouvelle fraîche,” a continué M. Simmons: “Le plus vous apprenez à parler l’anglais et plus vous en savez à propos de l’histoire américaine, le plus d’avantage vous allez avoir dans cette culture.  Il n’y a pas d’autre moyen.” [2] Sentant le besoin de beurrer encore plus épais, il a ajouté: “Si vous faites l’effort, alors toutes les possibilités de cette culture vont s’ouvrir pour vous et vous pourrez alors avoir accès à toutes les récompenses et les gratifications que j’ai obtenues.” [2] Simmons convient que ce qu’il demande aux immigrés de faire n’est pas facile. Sur quoi il ajoute: “Ben oui c’est difficile, mais pourquoi ça devrait être facile?” [1]  Il précise son propos en rappelant à l’interviewer et à l’auditoire que quand elle est arrivée au pays “Arianna Huffington ne pouvait pas parler un mot de cette langue. Elle a appris à parler la langue. Elle s’est éduquée. Et puis ensuite elle a obtenu 800 millions de dollars pour le Huffington Post.” [1]  C’est pas compliqué, nous dit Simmons, “Apprenez à parler la langue. Développez des habiletés sociales, des compétences linguistiques, ça sera pas long et vous allez faire de l’argent,” a-t-il dit. [2]

————————————————————-
[1] Ella Alexander, Gene Simmons on immigration: ‘Learn to speak the goddamn language’, The Independent, Tuesday 12 August 201
[2] Jessica Chasmar, Gene Simmons to fellow immigrants: ‘Learn to speak English’, The Washington Times, Sunday, August 17, 2014
[4] Tom Hinchey, Watch: Gene Simmons Just Went COMPLETELY Ballistic Over Immigrants Who Don’t Learn English, Western Journalism, August 15, 2014 at 4:14pm
[7] Joel Freimark , Gene Simmons says immigrants need to ‘learn to speak goddamn English’, Death and Taxes, August 13, 2014

À Propos de Bill Wallace

Fraîchement débarqué dans l'arène politique comme un chien dans un jeu de quille, Bill Wallace est un écrivain indépendant qui en a plein son casque de l'arc-en-ciel et du politiquement correct et qui a décidé de venir foutre son nez dans la guerre culturelle afin de faire apparaître le libéralisme pour ce qu'il est vraiment: une maladie mentale.

Vos Commentaires