Dernières Niaiseries
Home / Collectivisme / Socialisme / Obama: “Si Vous avez une ‘Business’ ce n’est pas Vous qui l’Avez Construite”
you-didnt-build-that-1024x608

Obama: “Si Vous avez une ‘Business’ ce n’est pas Vous qui l’Avez Construite”

Obama-Communist-SC  Obama: "Si Vous avez une 'Business' ce n'est pas Vous qui l'Avez Construite" Obama Communist SCL‘expression désormais célèbre “Vous n’avez pas construit ça” (“you didn’t build that”) est une expression qui a été tirée d’un discours de campagne électorale prononcé par Barack Obama le 13 Juillet 2012, à Roanoke, en Virginie. L’expression a été rendue publique par ses adversaires politiques et est généralement considérée comme un signe évident de ses inclinaisons communistes et elle est désormais inscrite à jamais dans les annales du folklore politique populaire américain après avoir fait de tour de l’Internet sous la forme de mème. [1] [2] [3] La remarque du président a été faite dans le contexte de sa soi-disant conviction selon laquelle les citoyens riches devraient payer plus d’impôts pour servir le bien public, mais elle est également reconnue comme étant l’un de ses nombreux dérapages verbaux socialistes. [4] En fait, la plupart des gens, surtout maintenant que son programme marxiste a été entièrement révélé au grand jour, sont d’avis qu’il reflète de façon fidèle ce que le premier président afro-américain pense vraiment.

Il y a beaucoup de riches Américains qui ont du succès et qui sont d’accord avec moi parce qu’ils veulent donner quelque chose en retour. Ils savent que… écoutez si vous avez réussi, vous n’y êtes pas arrivé tout seul… Si vous avez réussi, il y a quelqu’un sur votre chemin qui vous avez donné un peu d’aide. Il y un grand professeur quelque part dans votre vie. Quelqu’un a aidé à créer ce système américain incroyable dont nous profitons tous et qui vous a permis de prospérer. Quelqu’un a investi dans les routes et les ponts. Si vous avez une entreprise, vous ne l’avez pas construite. Quelqu’un d’autre a fait en sorte que cela se produise. [5]

images  Obama: "Si Vous avez une 'Business' ce n'est pas Vous qui l'Avez Construite" images

Elizabeth Warren

En Août 2011, tout en contemplant une course pour le Sénat américain, ancienne conseillère en réforme financière de la Maison Blanche, Elizabeth Warren, a s’est portée à la défense de la théorie économique progressive lors d’un événement à Andover, Massachusetts. [6] Le 21 Septembre, une séquence vidéo de Warren où on la voit en train d’argumenter en faveur de l’économie progressiste a reçue beaucoup d’attention sur l’Internet à un tel point qu’elle est devenue une vidéo virale. [7] Dans le clip en question Warren réfute énergiquement l’argument selon lequel demander aux riches de payer plus d’impôts représente une “guerre de classe” [8] en soulignant qu’il n’y a personne qui se sont enrichis en Amérique sans dépendre des services publics payés par le reste de la société. [9] Warren a déclarée:

J’entends souvent cela, vous savez “Eh bien, c’est est la lutte des classes, c’est… peu importe.” Non, il n’y a personne dans ce pays qui ont pu s’enrichir de leur propre chef. Vous avez construit une usine là-bas? C’est très bien pour vous. Mais je tiens à être clair. Vous avez déplacé vos marchandises sur les routes que c’est le reste d’entre nous qui avons payé. Vous avez embauché des travailleurs que le reste d’entre nous ont payé pour éduquer. Vous étiez en sécurité dans votre usine à cause de la police et des services d’incendie que le reste d’entre nous avons payé. Vous n’avez pas à vous inquiéter que les bandes de rues qui maraudent viennent s’emparer des choses qui se trouvent dans votre usine – ou si vous embauchez quelqu’un pour protéger vos biens – vous pouvez le faire à cause du travail que le reste d’entre nous avons accompli. Maintenant, regardez, vous avez construit une usine et l’avez transformé en quelque chose de formidable ou vous avez eu une grande idée. Que Dieu vous bénisse et gardez un gros morceau de celui-ci. Mais une partie du contrat social sous-jacent est que vous devez prendre un morceau de ce vous avez et que vous en fassiez don à la société pour la prochaine personne qui viendra après vous. [10]

Obama a plus tard fait écho aux pensées d’Élizabeth Warren lors d’un discours prononcé à Roanoke, en Virginie ou il a parlé longuement sur la façon dont les entreprises privées comptent sur les investissements du gouvernement pour leurs infrastructures. [11] [12] Dans son discours de victoire électorale du 6 Novembre 2012, Elizabeth Warren a fait un clin d’œil à cette phrase de Barack Obama désormais célèbre, indiquant que ça l’avait été “une campagne incroyable” sur quoi elle a ajoutée: “et laissez-moi être claire, je n’ai pas bâti ça, vous avez construit cela.” [ 13]

Obama a poursuivi en disant que les gens riches ne deviennent pas riches uniquement en raison de leur propre talent et le travail acharné, mais que, à des degrés divers, ils doivent une bonne partie de leur succès à la bonne fortune et les contributions du gouvernement. [15] Obama a déclaré dans ce contexte:

Il y a beaucoup de riches Américains qui remportent beaucoup de succès et qui sont d’accord avec moi – parce qu’ils veulent donner quelque chose en retour. Ils savent qu’ils ne sont pas… regardez, si vous avez réussi, vous n’y êtes pas arrivé tout seul. Je suis toujours frappé par des gens qui pensent:  “et bien ça doit être parce que je suis intelligent.” Il y a beaucoup de gens intelligents ici. “Ça doit être parce que j’ai travaillais plus dur que tout le monde.” Permettez-moi de vous dire quelque chose – il y a tout un tas de gens qui travaillent très dur ici. (Applaudissements.)

Si vous avez réussi, il y a quelqu’un sur votre chemin qui vous a donné un peu d’aide. Il y a un grand professeur quelque part dans votre vie. Quelqu’un qui a aidé à créer ce système américain incroyable que nous avons qui vous a permis de prospérer. Quelqu’un a investi dans les routes et les ponts. Si vous avez une entreprise – vous ne l’avez pas construite. Quelqu’un d’autre a fait en sorte que cela se produise. L’Internet ne s’est pas inventé tout seul. C’est la recherche du gouvernement qui a créé l’Internet afin que toutes les entreprises puissent faire de l’argent sur Internet.

Le point étant que lorsque nous réussissons, nous réussissons à cause de notre initiative individuelle mais aussi parce que nous faisons les choses ensemble. Il y a certaines choses comme la lutte contre les incendies que nous ne faisons pas nous-mêmes. Je veux dire, imaginez si tout le monde avait son propre service d’incendie. Ce serait une façon assez pénible d’organiser la lutte contre les incendies. [16]

obama-kiss-my-ass  Obama: "Si Vous avez une 'Business' ce n'est pas Vous qui l'Avez Construite" obama kiss my ass

226px-Rush-limbaugh  Obama: "Si Vous avez une 'Business' ce n'est pas Vous qui l'Avez Construite" 226px Rush limbaugh

Rush Limbauch

Le commentaire communiste du Président a littéralement mis le feu au cul des républicains et des médias de droite. Rush Limbauch a dit que c’était “le moment le plus révélateur de la présidence d’Obama.” Voici ce que l’animateur de radio avait à dire à ce sujet.:

Cette histoire de routes et de ponts c’est juste du baratin libéral. La seule chose qu’il fait, c’est qu’il fait une mise en scène qui va lui permettre de socialiser le profit afin qu’il puisse mettre la main dessus. Qu’est-ce qu’il veut que les gens concluent de son discours? Que le bénéfice n’a pas été possible, qu’il n’est pas possible sans que le gouvernement ne le rende d’abord possible. Et par conséquent le gouvernement est propriétaire. Il est le bénéfice de gouvernement. Il veut socialiser le profit et c,est sa façon de venir voler l’argent de tout le monde par le biais des impôts plus élevés, un impôt sur la fortune ou quelque soit la technique qu’il essaie de nous passer sous le nez. [17]

———————————————————–
[1]Weiner, Juli, “The Rise of Romney’s “You Didn’t Build That” Meme”, Vanity Fair, July 18, 2012
[2] Cohen, Michael, “They built that: how a Republican lie turned into an alternate universe”. The Guardian, August 29, 2012.
[3] “Meme of the Week: ‘You Didn’t Build That’”,  The Daily Beast, September 14, 2012
[4] Kessler, Glenn,  “An unoriginal Obama quote, taken out of context”. The Fact Checker, Washington Post, July 23, 2012.
[5] “President Obama Campaign Rally in Roanoke”. Road to the White House. C-SPAN. July 13, 2012.
[6] Smerconish, Michael, “‘You Didn’t Build That!’ in Context”. The Huffington Post, July 30, 2012.
[7] Sargent, Greg, “Class warfare, Elizabeth Warren style”, The Washington Post, September 21, 2011.
[8] Elizabeth Warren speaking in Andover, Massachusetts, on Debt Crisis and Fair Taxation
[9] Smerconish, Michael, “The context behind Obama’s ‘you didn’t build that'”. Philadelphia Inquirer, July 30, 2012.
[11] Robillard, Kevin, “Scott Brown: Obama echoed Elizabeth Warren speech”, Politico, July 25, 2012.
[12] Trumbull, Mark, “Elizabeth Warren: What will Obama’s ‘you didn’t build that’ ally say to DNC?”, The Christian Science Monitor, July 31, 2012.
[13] Democrat Warren Tops Brown In Mass. Senate Race, WBUR.org, November 6, 2012.
[15] Chait, Jonathan, “How ‘You Didn’t Build That’ Violated Conservative P.C.”. New York (magazine), July 20, 2012.
[16] “Remarks by the President at a Campaign Event in Roanoke, Virginia”. Office of the Press Secretary. White House. 13 July 2012.
[18] Aaron Blake, “Obama’s ‘You didn’t build that’ problem”, The Washington Post., July 18, 2012.
[19] Kathleen Hennessey,“Republicans pouncing on Obama’s ‘you didn’t build that’ remark”, Los Angeles Times, July 18, 2012.
[20] Jennifer Rubin, “Obama is losing his message like nobody’s business”, The Washington Post, July 24, 2012. 

À Propos de Bill Wallace

Fraîchement débarqué dans l'arène politique comme un chien dans un jeu de quille, Bill Wallace est un écrivain indépendant qui en a plein son casque de l'arc-en-ciel et du politiquement correct et qui a décidé de venir foutre son nez dans la guerre culturelle afin de faire apparaître le libéralisme pour ce qu'il est vraiment: une maladie mentale.

Vos Commentaires

Souscrivez à Notre Infolettre!

Aidez-Nous à Combattre la Culture de la Décadence