Dernières Niaiseries
Home / Sexualité / Avortement / Rencontrez ‘Red Guard Austin’ des Communistes Activistes Pro-Avortement Particulièrement Imbéciles
scum-of-the-earth-red-guard-1024x589

Rencontrez ‘Red Guard Austin’ des Communistes Activistes Pro-Avortement Particulièrement Imbéciles

Alex Jones Vole le Slogan “Black Lives Matters” et Organise une Protestation Devant La Succursale de Planned Parenthood à Austin

alexjones  Rencontrez 'Red Guard Austin' des Communistes Activistes Pro-Avortement Particulièrement Imbéciles alexjones

Alex Jones

En voulant pointer du doigt qui sont les véritables meurtriers aux États-Unis, Alex Jones a décidé de voler le slogan “Black Lives Matters” et a décidé d’organiser une manifestation en face de la succursale de Planned Parenhood dans la ville de Austin au Texas. L’idée est que la gauche américaine avec son slogan “Black Lives Matters” met beaucoup d’emphase sur quelques individus de race noire abattus par des policiers, un nombre dérisoire en fait, si on le compare à la quantité industrielle de bébés noirs qui sont avortés chaque jour aux États-Unis.  L’idée était de souligner l’hypocrisie de la gauche qui prend la mort de quelques individus comme excuse pour partir des émeutes et créer un conflit avec les policiers alors qu’elle reste muette devant la mort de centaines de milliers de bébés noirs chaque années au État-Unis grâce aux politiques en faveur de l’avortement sur demande.  La protestation avait lieu en face de l’établissement et visait à attirer l’attention sur le fait qu’en moyenne, un bébé noir est avorté chaque minute aux États-Unis et que les femmes noires sont deux fois plus susceptibles d’avoir des avortements par rapport aux femmes Blanches. Cette question a été complètement éludée par le mouvement de #BlackLivesMatter qui se soucie peu des centaines de milliers de bébés noirs qui meurent chaque année sans jamais même obtenir une chance dans la vie.  La gauche et le mouvement #Black Lives Matters font également la sourde muette devant le fait que dans les grandes villes comme New York il y a plus de bébés noirs qui sont avortés que de bébé noirs qui sont portés à terme. [3]

Venez Rencontrer les Crotés de Red Guard Austin: Le Fond de la Canisse du Communisme

11157457_804642382955251_4239157752967852795_o  Rencontrez 'Red Guard Austin' des Communistes Activistes Pro-Avortement Particulièrement Imbéciles 11157457 804642382955251 4239157752967852795 oQuand les gens ont commencé à manifester devant la succursale de Planned Parenthood de Austin, ils ont été rapidement repérés par une bande de communistes “cheap” qui ont commencés à interférer avec la manifestation.  Regardez-les, c’est vraiment à ça que ressemblent les fantassins de Georges Soros. La racaille de la racaille. Des hurluberlus qui nous rappellent vaguement la faune du mouvement Occupy. Les membres de la cellule communiste Red Guard Austin ont attaqué les journalistes et les manifestants anti-avortement sur place en utilisant toutes sortes de tactiques plus ridicules les unes que les autres. En bon nihilistes qu’ils sont, ils n’avaient apportés aucun signes, aucunes affiches pour signaler leur désaccord avec la manifestation contre Planned Parenthood; ils ont juste essayés de tuer le message de ceux qui s’étaient donné la peine d’articuler leurs idées sur des affiches. [1] Des crotés avec des gilets de MDC (le groupe hardcore More Dead Cops) sur le dos et des hipsters gauchistes ont utilisés des bâches noir pour essayer de cacher les pancartes des manifestants anti-avortement. [1] Pendant qu’il était sur place en direct dans le cadre de son émission de radio, Alex Jones a demandé à son équipe en studio de fouiller un peu sur Internet pour essayer de trouver qui sont exactement ces communistes déplaisants. Les trouble-fête se sont révélés être des membres de Red Guard Austin, une organisation qui épouse des points de vue communistes et qui se prétend d’orientation “marxiste-léniniste-maoïste”. “[2] [3] [4] On peut les voir sur Facebook, ils sont photographiés participant à des manifestations préconisant une éventuelle mort des “bourgeois,” la fin de de la classe moyenne américaine qui surviendrait dans le cadre d’une campagne de “Terreur Rouge.” Leur présence sur place a évidement soulevé des inquiétudes concernant la possibilité d’éventuelle violence politique, ce qui s’est finalement concrétisé sans trop de dommages toutefois.  On sait que dernièrement les communistes ont pris la tête de plusieurs manifestations anti-police à travers les États-Unis. [4] Les communistes à l’eau de vaiselle de Red Dawn Austin affirment que la “Terreur Rouge”, la campagne communiste de massacres, de torture et d’oppression systématique visant les “capitalistes” de la classe moyenne et les dissidents politiques, est une “fonction nécessaire menant à une construction socialiste .” [4] Les gens de Red Guard Austin ont déclaré sur leur page Facebook que la terreur rouge est l’état de la révolution après que la dictature bourgeoise [classe moyenne] ait été brisée et qu’une dictature du prolétariat [de la classe ouvrière] ait été établie … “[4] Au milieu de la manifestation, un membre de Red Gard Austin a déclaré: “Le moment où Alex Jones me traverse l’esprit est le moment je me souviens que je chéris la Terreur Rouge.” [4] De nombreuses campagnes de “Terreur Rouge” se sont produites au cours des 100 dernières années au cours des soulèvements communistes en Russie, en Chine, en Espagne, en Hongrie et dans d’autres pays. Peut-être le plus célèbre campagne de “Terreur Rouge” a eu lieu juste après la Révolution russe de 1917 lorsque les bolcheviques ont tués quelque part entre 50.000 et deux millions de dissidents politiques. [4]

Selon l’historien Robert Wilde:

Les objectifs de la Terreur Rouge étaient double: parce que la dictature de Lénine semblait en danger d’échouer, la Terreur Rouge leur a permis de contrôler l’état et de le refaçonner par la terreur. Celle-ci visait également à supprimer des classes entières d’ennemis de l’État et à pousser les travailleurs à mener une guerre  contre la bourgeoise Russe. Pour atteindre cet objectif ils ont créé une force de police gigantesque qui fonctionne en dehors de la loi et qui pouvait arrêter n’importe qui, à n’importe quel moment sous prétexte d’être un ennemi de l’État. Avoir l’air un peu louche, être au mauvais endroit au mauvais moment et être dénoncé par des rivaux jaloux étaient tous des conditions suffisantes qui pouvaient mener à l’emprisonnement. Des centaines de milliers de personnes ont été enfermées, torturées et exécutées. [4]

La Position de Red Guard Austin sur l’Avortement

Les militants de Red Guard Austin ont déclaré ceci le 21 mai sur leur page Facebook:

 Red Guards Austin se tient du côté des femmes. Nous défendons leur droit de choisir et de leur droit à l’avortement sécuritaire. Nous cherchons à aider à créer une société où des avortements sécuritaires sont fournis sur demande – gratuitement. Nous sommes solidaires avec les femmes de notre communauté qui sont principalement des femmes de couleur. La solidarité signifie un engagement à défendre nos droits à l’avortement et à se mettre au service du peuple contre les réactionnaires blancs mâles qui cherchent à contrôler les femmes, à réduire leur choix ou à les terroriser jusqu’à la soumission. Notre principe est que ceux qui défendent ce point de vue rétrograde devraient être mis en échec dans leur effort pour nuire à la communauté et qu’ils devraient être neutralisés et isolés.

Une Vraie Gang de Vidanges

Alex était un peu en colère  Rencontrez 'Red Guard Austin' des Communistes Activistes Pro-Avortement Particulièrement Imbéciles alex

Alex commençait à pomper l’huile un peu

Lors du rassemblement pro-vie, les communistes ont d’abord tenté de censurer la liberté d’expression des manifestants en bloquant leurs signes de bâches noires. Lorsque cela n’a pas fonctionné comme ils voulaient, ils ont ensuite attaqués Alex Jones, ils ont volé des équipements et ont hurlés des chants communistes et même sataniques alors qu’ils étaient jonchés sur une propriété privée. [4] Au cours d’un échange filmé avec l’un des membres de Red Guard Austin, on peut entendre celui-ci se vanter du fait qu’il avait personnellement une liste de plus de 50 bébés qu’il avait payés pour faire avorter. Il avait l’air vraiment fier de son exploit. Parmi les mêmes militants pro-avortement capturé sur vidéo, on voit un croté qui est venu bousculer l’équipe de Infowars.com et qui est même parvenu à arracher le micro des mains de Alex Jones dans une tentative imbécile de censurer les points de vue avec lesquels il est en désaccord. [1]

i-killed-my-kids-idiot  Rencontrez 'Red Guard Austin' des Communistes Activistes Pro-Avortement Particulièrement Imbéciles i killed my kids idiot

Cette crisse de folle qui est apparemment très fière d’avoir tué ses enfants

Possiblement la séquence la plus pathétique de la journée fût celle où une manifestante de Red Guard Austin, qui affirmait que tous les hommes blancs sont mauvais, a été confrontée par un des manifestant  sur place. C’est en fait l’épouse de David Knight (journaliste à Infowars.com) qui a confrontée la jeunes femme à cause de son discours raciste lui disant que tous les blancs ne sont pas racistes puisqu’elle-même (une femme blanche) avait adoptée des enfant de couleur.  La petite garce se tourne la tête et regarde joyeusement dans la caméra et dit, “moi je tue mes enfants.” La jeune femme a également affirmée que tous les blancs seront éventuellement détruits à cause du simple fait qu’il se soucient de la classe moyenne. [1] La séquence montre à merveille le type de mentalité spécifiquement nihiliste qui est propre aux jeunes gauchistes dans l’ensemble du pays.  On sent immédiatement une haine invétérée pour toutes les personnes de race blanche et une joie macabre à l’idée de tuer des bébés. Un autre militant de Red Guard Austin, qui ressemblait à un croisement entre un rat et une crevette, a dit qu’il «paye pour tuer des bébés», tout en admettant d’emblée qu’il s’en va direct “en enfer.” [3]

ugly-commie  Rencontrez 'Red Guard Austin' des Communistes Activistes Pro-Avortement Particulièrement Imbéciles ugly commie

Cette grosse charrogne nous explique qu’elle a du poil en dessous des bras et qu’elle aime Satan

Une militante de Red Guard Austin particulièrement repoussante a également été capturée sur vidéo en criant, “j’ai du poil sous les aisselles, je tue mes enfants, j’aime Satan tabarnak… J’aime Satan donc va te faire foutre!” Interrogée par Alex Jones à savoir si elle vénère Staline elle a dit: «Non! Je suis une putain d’anarchiste moi monsieur.” Leur idéologie est un peu paradoxale comme Paul Joseph Watson l’a observé, car “ils se disent anarchistes tout en embrassant la forme la plus violente de l’étatisme de toute l’histoire. [le maoisme]” De toute évidence, ces jeunes sont idéologiquement un peu perdus. Ils ne disposent pas des connaissances politiques et n’ont pas les compétences linguistiques nécessaires pour expliquer qui ils sont et ce qu’ils représentent. “La plupart d’entre eux ont les compétences conversationnelles d’un enfant de 6 ans dans son carré de sable,” a déclaré Paul Joseph Watson.  Incapable de débattre ni d’expliquer leurs idées ils sont, par contre, capable de vous traiter de “raciste” et de “misogyne.” C’est pas mal tout ce qu’ils sont capable de faire.

Au cours de son émission de radio le lendemain, Alex Jones les a décrit comme des “petits punks gâtés pourri complètement déconnectés de la réalité.” Après le rassemblement, les crotés de Red Guard Austin ont posté un message sur leur page Facebook pour diffamer Alex Jones en affirmant que celui-ci “cherche à rendre public les adresses domiciliaires des militants pro-choix pour que ses partisans puisse les retrouver” et qu’il “encourage la violence contre les femmes activistes.”  Ces deux revendications sont évidement de totales fabrications et sont appuyées par aucunes preuves. [3] Tout ce qu’Alex Jones et sont équipe ont fait c’est d’accéder à leur page Facebook en onde. Il n’a jamais été question d’adresses d’aucune sorte. En guise de riposte, le groupe en appelle également à d’autres éventuels agitateurs et leur suggère de visiter les maisons des gens qui sont en désaccord avec eux (notamment Alex Jones et les journalistes de Infowars.com) et disent qu’ils vont bientôt publier leurs adresses privées en ligne, une forme de harcèlement connu comme doxxing. [3]

Si ce genre de personnes sont les soldats qui sont censés détruire le capitalisme, je pense que le capitalisme peut dormir là-dessus est deux oreilles ... parce que ces gens sont aussi faibles qu'ils sont stupides. Ils vont probablement se faire exploser dans la voie de processus avant d'atteindre l'un de leurs buts ridicules.  Rencontrez 'Red Guard Austin' des Communistes Activistes Pro-Avortement Particulièrement Imbéciles communist abortionist hipst

Si ce genre de personnes [des hipsters à lunette] sont les soldats qui sont censés détruire le capitalisme, je pense que le capitalisme peut dormir sur ses deux oreilles … Ces gens-là sont tellement sans-desseins qu’ils vont probablement se saboter eux-mêmes avant d’atteindre  leurs buts ridicules.

Est-ce que Red Guard Austin est un Groupe Financé par George Soros?

sorros  Rencontrez 'Red Guard Austin' des Communistes Activistes Pro-Avortement Particulièrement Imbéciles sorros

George Sorros

Cette protestation contre l’avortement survient peu de temps après qu’une information accablante a récemment été publiée selon laquelle les manifestants de Ferguson #BlackLivesMatter ont été payés pour protester par diverses organisations financées avec l’argent du financier George Soros. “Une liste publiée après qu’un groupe de militants #BlackLivesMatter aient publiquement protesté pour ne pas avoir été payés pour protester a révélé que le groupe Missourians Organizing for Reform and Empowerment (MORE) a payé au moins 80 personnes pour protester à Ferguson, Missouri et d’autres points chauds à travers le pays,” a rapporté Intellihub News. [5] “Malheureusement, même si les choses contre lesquelles les manifestants de #blacklivesmatters protestent sont légitimes et qu’ils constituent un problème majeur (la brutalité de la police, etc.) le fait demeure que ce mouvement est manipulé par les élites de gauche et est utilisé à qui mieux mieux afin de diviser la population sur des questions raciales.  En faisant de la lutte contre la violence policière une question raciale, ils tuent efficacement toute chance de réforme complète puisqu’une partie de la population prend automatiquement la part des policiers.” [1] Les États-Unis se trouvent maintenant à un carrefour où les gens sont tiraillé entre des orientations: ceux qui croient en la liberté et la prospérité pour tous et ceux qui déclarent ouvertement vouloir détruire le pays et le reconstruire sous la forme d’une utopie communiste. Chaque américain devra bientôt choisir son camps.


—————————————————-
[2] Video: Alex Jones Assaulted by Rabid Communists, Infowars.com, May 21, 2015
[3] Paul Joseph Watson, Shock Video: Militant Communists Attack Pro-Life Protest, Infowars.com, May 22, 2015
[7] Michael Allen,  Alex Jones Co-Opts #BlackLivesMatter Slogan For Protest, Chaos Follows, Opposing Views, Fri, May 22, 2015

 

À Propos de Bill Wallace

Fraîchement débarqué dans l'arène politique comme un chien dans un jeu de quille, Bill Wallace est un écrivain indépendant qui en a plein son casque de l'arc-en-ciel et du politiquement correct et qui a décidé de venir foutre son nez dans la guerre culturelle afin de faire apparaître le libéralisme pour ce qu'il est vraiment: une maladie mentale.

Vos Commentaires

Souscrivez à Notre Infolettre!

Aidez-Nous à Combattre la Culture de la Décadence