Dernières Niaiseries
Home / Culture Pop / Alcool / Un Alcoolique Britannique se Vois Attribuer de l’Aide Sociale Supplémentaire pour Financer sa Beuverie
welfare-drunk1

Un Alcoolique Britannique se Vois Attribuer de l’Aide Sociale Supplémentaire pour Financer sa Beuverie

Peter-McDonald-drink-your-m  Un Alcoolique Britannique se Vois Attribuer de l'Aide Sociale Supplémentaire pour Financer sa Beuverie Peter McDonald drink your m

Peter MacDonald , ivrogne notoire financé par l’État

Un citoyen britannique du nom de Peter MacDonald se demande encore pourquoi il a reçu un communiqué provenant du chef du Conseil de Doncaster stipulant qu’on lui verserait un montant supplémentaire de £ 9,06 en plus de son allocation de £ 120 par semaine. L’homme de 51 ans est resté complètement stupéfait quand il a reçu la lettre officielle lui décernant les paiements supplémentaires. Ce buveur invétéré n’en revient tout simplement pas que le gouvernement ait ainsi augmenté ses avantages sociaux pour l’aider à financer sa beuverie. Ce qui le plus incroyable dans toute cette histoire c’est qu’il n’a même jamais appliqué pour recevoir cette allocation additionnelle. [1] L’ancien nettoyeur de fournaise a déclaré: “Je sais que c’est un État providence mais j’avais aucune idée qu’ils voulaient mon bien à ce point là.” [2] Le gestionnaire de prestations Marian Bolton a écrit à Peter après qu’il ait constaté qu’il était en retard avec son loyer. La lettre précisait: “Nous pouvons voir que vous êtes mal à l’aise pour payer le déficit entre votre loyer et vos allocations de logement en raison de la grande quantité d’argent que vous dépensez sur l’alcool. Nous comprenons que vous dépensez ce montant excédentaire parce que vous êtes dépendant de l’alcool. Nous avons décidé de vous accorder un paiement de maison discrétionnaire et à partir du 10/06/2014, nous allons vous verser un supplément de £ 9,06 par semaine. [3]

Peter-McDonald-welfare-drun  Un Alcoolique Britannique se Vois Attribuer de l'Aide Sociale Supplémentaire pour Financer sa Beuverie Peter McDonald welfare drun

Les paiements supplémentaire en provenance de South Yorkshire dureront jusqu’à Avril prochain mais Peter s’est fait dire qu’il pourrait être en mesure d’introduire une demande afin de les prolonger. Peter, qui souffre d’un trouble bipolaire, insiste pour dire qu’il n’a pas appliqué pour obtenir de l’argent supplémentaire et conteste le fait d’être étiqueté comme étant un alcoolique bien qu’il admette boire environ cinq pintes par jour. “Je n’ai pas demandé plus d’argent. Je ne sais pas comment cela est arrivé, ” a-t-il dit. “J’ai une infirmière qui vient me voir à cause de mon état de santé alors c’est peut-être son département qui a demandée au Conseil de me dépanner. [4] “Ils doivent s’être dit que j’avais besoin d’un verre ou quelque chose mais je ne pense pas que je suis si mal en point que cela. “Ce n’est pas comme si j’aillais en meeting tous les samedis soirs ou quoi que soit,” a-t-il expliqué. [5] Peter, dont le mauvais état de santé l’a forcé à abandonner un emploi comme nettoyeur de fournaise en 2011, reçoit £ 120 par semaine d’allocation de soutien à l’emploi en raison de son état de santé. Confirmant le paiement £ 9 était correct, le directeur du Conseil des finances et des services corporatifs de Doncaster, Simon Wiles, semble voir aucun problème avec cela, il a dit: “Nous sommes engagés à soutenir nos résidents les plus vulnérables, en particulier quand il cela touche au logement. Nous avons suivi les directives nationales. [6]

Peter-McDonald-drunk-free-l  Un Alcoolique Britannique se Vois Attribuer de l'Aide Sociale Supplémentaire pour Financer sa Beuverie Peter McDonald drunk free l

Jonathan Isaby, directeur général du groupe de pression de contribuables de l’Alliance, a déclaré au Daily Mail que la décision du conseil d’attribuer l’argent supplémentaire était “stupéfiante.” “Il est stupéfiant que l’argent des contribuables est utilisé pour financer la dépendance à l’alcool, dit-il. “La plupart des gens aimeraient bien avoir quelques tournées gratuites quand ils vont au pub mais ce n’est pas une réalité qui est acceptable pour ceux qui travaillent. Nous devons simplifier et réformer le système de protection sociale pour assurer que nous allégeons le fardeau des contribuables mais aussi pour que les gens obtiennent le soutien dont ils ont besoin ». [7]

—————————————–
[2] Ed Riley, I get £9 extra benefits a week to spend on booze says jobless drinker, The Daily Star, 18th November 2014
[3] Ed Riley, I get £9 extra benefits a week to spend on booze says jobless drinker, The Daily Star, 18th November 2014

 

À Propos de Bill Wallace

Fraîchement débarqué dans l'arène politique comme un chien dans un jeu de quille, Bill Wallace est un écrivain indépendant qui en a plein son casque de l'arc-en-ciel et du politiquement correct et qui a décidé de venir foutre son nez dans la guerre culturelle afin de faire apparaître le libéralisme pour ce qu'il est vraiment: une maladie mentale.

Vos Commentaires

Souscrivez à Notre Infolettre!

Aidez-Nous à Combattre la Culture de la Décadence